Nous avons 69 invités en ligne
facebook twitter favoris
ban
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités » DimaDimaRaja » Tout Le Monde En Parle » Le Grand stade de Casablanca

Le Grand stade de Casablanca

Envoyer Imprimer PDF

stade casablanca raja club athletic coupe du monde afrique maroc morocco

Le Grand stade de Casablanca, initialement prévu à Bouskoura, puis à Sidi Moumen  sera finalement construit à Lahraouiyine ( commune de Médiouna) et sera  prêt  fin 2014  pour abriter le match inaugural des compétitions de la CAN 2015 dont l'organisation a été attribuée au Maroc par le Comité exécutif de la CAF. La date du déroulement  de la CAN n'est pas encore arrêtée mais elle devrait se situer entre janvier et avril 2005.

Le maitre d'œuvre est la SONARGES qui est le bras armé du Ministère de la Jeunesse et des Sports pour développer les infrastructures sportives.

Ce grand stade devra occuper une superficie de 64 hectares. Il aura une capacité de 80 000 places soit presque le double de celui de Marrakech. Il sera doté de toutes les structures  appropriées comme les espaces d'accueil, les loges et les espaces business selon la SONARGES. Le budget alloué aux travaux de construction de ce stade s'élève à 2,08 milliards de dirhams (180 millions d'euros). A titre de comparaison, le nouveau stade de Wembley d'une capacité de 90 000 places a couté la bagatelle de 1,2 milliard d'euros .

 

Il semblerait que la piste du stade sera couverte par les gradins comme pour le stade de France. D'autres voix affirment qu'il y aura des tribunes mobiles.


LA Sonarges et les autres parties du projet sont en train d'examiner les offres présentées par les sept meilleurs cabinets d'architecture au monde. Le projet gagnant sera annoncé en mai 2011.Entre juin et décembre 2001, les études seront réalisées et les travaux commenceront en janvier 2012.La durée de ces travaux sera de 34 mois .

Que deviendra le stade mythique  Mohamed V? Tombera-t-il sous le giron  de la SONARGES qui sera appelée à le mettre à niveau et à l'exploiter. ou bien continuera-t-il à être géré par la Ville ? Des négociations seront certainement entamées pour fixer le sort de ce stade qui, rappelons le , doit être  lui aussi fin prêt en 2014.  

Casablanca aura enfin un stade digne de sa grandeur et de son amour pour le sport en général et le football en particulier.

Maintenant que la décision est irrévocable et que le dead line  est connu , le stade de Casablanca devrait être
un élément majeur pour notre ville en termes de qualité d'architecture, de respect de l'environnement et du confort du public ,d'accessibilité et de desserte pour les transports.

D'ores et déjà, un plan de transport doit être élaboré , des centres commerciaux implantés, des zones de verdure dégagées et aménagées pour créer un lieu de vie et de convivialité.

Au Raja de profiter de cette dynamique pour créer au sein de la zone mitoyenne, pourquoi pas à l'intérieur de la zone du grand stade, un centre d'entrainement et de mise en forme voire un nouveau centre de formation  aux normes internationales.

On apprend aujourd’hui selon le journal marocain l'économiste que , LES noms des groupements d’architectes présélectionnés au concours relatif à la conception architecturale du grand stade de Casablanca sont connus.

Les sept candidats retenus sont issus de plusieurs pays (Etats-Unis, Angleterre, Espagne, Portugal et France) et comme il fallait s’y attendre font référence. «Nous avons présélectionné, parmi une trentaine de candidats, des poids lourds de renommée internationale, tous associés obligatoirement à des architectes marocains», indique Khalil Amine Benabdellah, président du directoire de la Société nationale de réalisation et de gestion des stades (Sonarges). Il s’agit, en effet, des plus grands noms de l’architecture à l’échelle mondiale, tels que les groupes «Nbbj» et «360 Architecture Inc.». Originaire des Etats-Unis, ce dernier a contribué à la réalisation du «Meadowlands Stadium», un stade de football américain érigé dans la banlieue ouest de New York et dont la capacité est de 82.000 places. «Populous Ltd» est une agence d’architecture anglaise qui a conçu le stade de Wembley (90.000 places) en Angleterre. D’autres ont participé à la conception architecturale d’Emirates Stadium (60.000 places), des stades de Valence (75.000), de Lisbonne (65.000), de Porto (70.000), d’Istanbul (75.000) et de France (80.000 places).

Les candidats retenus ont jusqu’au début mai 2011 pour remettre à la Sonarges des propositions de projets. «Le choix du groupement d’architectes devrait se faire deux ou trois semaines après la désignation du gagnant du concours», souligne Benabdellah.

Le Grand stade de Casablanca a fait l’objet de plusieurs conceptions architecturales. Prévu initialement à Bouskoura puis à Sidi Moumen, ce méga projet sera finalement érigé à Tit Mellil sur un terrain de 64 ha au lieu de 100. Le dernier changement de l’emplacement du stade a été justifié par «des raisons de réaménagement des priorités relatives aux équipements sportifs» et des explications liées à «une meilleure prise en compte des contraintes urbanistiques de la région du Grand Casablanca en général et du site de Sidi Moumen en particulier». C’est un groupement franco-marocain, composé d’Archi Design et du cabinet parisien d’architectes SCAU (Société de conception d’architecture et d’urbanisme), qui avait remporté le dernier concours d’architecture. Un concours auquel aucune suite n’a été donnée. (Voir L’Economiste du 11/10/2010).

Pour l’heure, la Sonarges est en train d’étudier le projet. Entamées depuis juin 2010, les études devraient être achevées en décembre prochain. Parallèlement à cette phase d’études et de conceptions, le maître d’ouvrage finalise aussi le cahier des charges relatif aux travaux de construction du stade. Le chantier devrait être lancé à partir de janvier 2012. Selon le calendrier de la Sonarges, les travaux devraient durer quelque 36 mois pour une livraison en 2015. Le coût de réalisation de ce stade new generation est évalué à 2,08 milliards de DH. Il devra accueillir en résidence les deux plus grands clubs de football du Royaume. «L’actuel stade d’honneur ne devrait plus abriter de matchs de football», souligne Benabdellah. Et d’ajouter que «c’est le Conseil de la ville qui déciderait du sort de ce terrain situé au cœur d’un quartier résidentiel et commercial». D’une capacité de moins de 80.000 places, le futur stade de Casablanca sera doté d’un centre d’expositions et de foires, d’un centre de conférences et de séminaires, d’un centre commercial, d’un stade annexe en plus d’un musée de sport.

 
© 1997-2013 DimaDimaRaja.com - Tous droits réservés.
Plan du Site