Nous avons 117 invités en ligne
facebook twitter favoris
ban
Vous êtes ici :   Accueil

RAJA # WAC : Frapper un grand coup

Envoyer Imprimer PDF

Au titre de la 12ème journée de la Botola Pro, ligue 1, le Raja recevra, pour le 126ème derby (toutes compétitions confondues) , le wydad de Casablanca. Cette rencontre se déroulera au complexe Mohamed V, le dimanche 16 décembre, à partir de 14 H. Elle sera retransmise par Arryadia.

I- Les 2 équipes : Beaucoup d’ambition

1.1 Le RAJA : Il est classé en tête de la Botola avec 23 points au compteur pour 10 matchs joués. Un match retard contre l’Asfar sera programmé après le derby. Il compte 7 victoires et une défaite. Il a partagé les points à 2 reprises contre l’OCS à domicile et contre le Mas à Fès. Son attaque est restée muette dimanche dernier et reste toujours deuxième avec 18 réalisations. Sa défense n’a encaissé à ce jour, que 6 buts.

1.2 Le Wac : Il est classé deuxième avec 22 points pour 11 matchs joués. Il compte 7 victoires et 3 défaites. Il a partagé les points à une seule reprise. Son attaque a scoré 12 fois .Sa défense s’est inclinée à 7 reprises.

II-Leurs effectifs : Riches et équilibrés

2.1 Le RAJA :

Gardiens (3) : Askary, El Had et Boujad

Défenseurs (11) : Karrouchy, Hachimi, Rahmani, Boukhriss, Erbate, Oulhaj, Soulaimani, Chibi, Lahyane, Derdouri et Saadani

Milieux (6) : Kouchame, Koko , Chedli, Chtibi, Metouali, Mabede

Attaquants (6) : Yajour, Kachani, , Abourazzouk, Salhi, Hafidi et Jilani.

2.2 Le Wac :

Gardiens (3): Nadir Lamyaghri, Yassine El Houasli, YassineBoutaib

Défenseurs (9 ) : Ali Rachidi, Ayoub Gasmi, Oussama Gharib, Youssef Rabah, Amine Attouchi,Aberrahim Benkajanne, Hicham El Amrani Idrissi, Ayoub El Khaliqi, Yassine Rami.

Milieux (10): Anas El Asbahi,Bobley AndersonAllegne, Said Fettah, Youn és Mankari, Mohamed Berrabeh, Yassine Lakhal , Zakaria Lahlali, Ayoub Skouma, Bakari Kone, Bakr El Helali.

Attaquants (7): Omar Najdi, FabriceNouassi Ondama, Abderrazak El Mnasfi, Jawad Issine, Younés Hawassi, Lys Mouithys et Abdelghani Mouaoui

Tous les joueurs rétablis ou presque, en forme ou presque, ne veulent à aucun prix rater cette fête et ne pas figurer sur la liste des joueurs convoqués voire être alignés dès le départ ou au moins espérer rentrer en cours de match. Peut être verrons un Khaliqui, un Rami, un Salhi, un Chedli et d’autres encore. Pour Moutouali, il est fort probable qu’il ne sera pas prêt pour cette rencontre.

Au plan disciplinaire, tous les joueurs du RAJA sont qualifiés pour être alignés, aucun n’ayant accumulé 4 avertissements.

III- Les palmarès de leurs coachs : Une rivalité sportive

3.1 M’Hamed Fakhir : Le plus capé des entraineurs marocains

A entrainé les jeunes et seniors du Raja (1983/1995), la RSS (champion D2 199/2000), l’USK (2000/2001), le Husa (2001/2003), l’Asfar (2004/2005 et 2008/2009), le Mat (2007/2008), le Mas (2009), l’EST (2010), le Raja (2010/2011 et 2012).

Il a entrainé l’équipe nationale en 2007.Il a été champion du Maroc avec le Raja(2011), le Husa (2002et 2003), avec l’Asfar (2005).Il a remporté la coupe du Trône avec le Raja (1996 et 2012), avec l’Asfar (2003, 2004 et 2008). Il a remporté la coupe de la Confédération avec l’Asfar en 2005.Enfin il a été finaliste de la coupe du trône avec la RSS en 2000.

3.2 Badou Zaki : Une finale de la CAN en Tunisie à son actif

A entrainé le Fus (93/94), le Wac (1995/1998, 1998/2000, 2008/2010 et 2012), AS Salé(1996), Chabab Mohammedia (1996/1998), Kacm (2000/2002,2006/2007 et 2010/2011), Mas (2001/2002), et l’équipe nationale (2002/2006) avec qui il a été finaliste à la Can organisée en Tunisie. Avec le Wac, il a remporté une coupe du Trône en 1998 et a été finaliste de la Coupe de la Caf et de la ligue des champions arabes. Il a été choisi meilleur entraineur arabe en 2005.

IV-Les rencontres en Botola et en coupe :

4.1-Leurs dernières confrontations en Botola :

Au cours des 5 dernières saisons en Botola, le Raja a glané 4 victoires, subi 3 défaites et partagé les points à 3 reprises.

103ème derby du 24 novembre 2007 RAJA- Wac 2 à 0

104ème derby du 23 mars 2008 Wac- RAJA 0 à 1

105ème derby du 16 novembre 2008 Wac-RAJA 0 à 0

106ème derby du 3 avril 2009 Wac-RAJA 1 à 0

107ème derby du 20 décembre 2009 Raja-Wac 1 à 1

108ème derby du avril 2010 Wac-RAJA 0 à 1

109ème derby du 4 décembre 2010 RAJA-Wac 1 à 2

110ème derby du 10 avril 2011 Wac-RAJA 1 à 1

111ème derby du 31 décembre 2011 Wac-RAJA 0 à 0

112ème derby du 6 mai 2012 Raja-Wac 0 à 1


4.2 Leurs confrontations en coupe du Trône :

*1965 Demi finale Raja 2 Wac 1

*1974 Demi finale Raja 4 Wac 3 (1 à 1)

*1990 16ème de finale Raja 2 Wac 1

*1993 ¼ de finale Raja 2 Wac 1

*1995 ¼ de finale Raja 5 Wac 1

*1998 ¼ de finale Raja 2 Wac 2

Wac 1 Raja 0(matche rejoué après le 2 à 2)

*2001 Demi-finale Wac 1 Raja 0

* 2003 Demi finale Wac 12 Raja 11 (Tirs aux buts après 1 à 1)

*2007 ¼ de finale Wac 2 Raja 0

*2012 Demi-finale Wac 1 Raja 3

V-Le contexte et l’enjeu : Un enjeu énorme

Le derby se caractérise cette saison par :

*le positionnement des 2 équipes à la fin de la première période de la Botola Pro : A la veille du match, le Raja est leader avec 23 points suivi à une encablure par son rival, le wac avec 22 points. Toutefois, le Raja a un match retard. Après avoir remporté la Coupe du Trône, le Raja ne jouera plus que sur 2 fronts, la Botola et la coupe des clubs arabes. C’est dire que la deuxième manche sera fort chargée et qu’il importe de la bien gérer sur le plan physique. Est-ce que la trêve hivernale sera profitable aux 2 équipes. Au wac certainement car il a besoin de beaucoup de réajustements tant sur les plans physique que tactique.

S’agissant du titre de champion d’automne qui peut être gagné théoriquement à 32 points, 3 équipes peuvent y prétendre :

-le Raja avec 23 points et 15 possibles pour 5 matchs restant à jouer avec le wac (derby), l’Asfar, le CRA et le DHJ à l’extérieur et la RSB à domicile.

-L’Asfar avec 21 points et 15 possibles pour 5 matchs à jouer contre le Raja, l’OCK à domicile et contre le MAT, le Codm et le Mas à l’extérieur de leur base.

-le Wac avec 22 points et 12 possibles pour 4 matchs à jouer contre le Raja (derby), contre l’OCS et le Mat à domicile et contre le Husa à Agadir.

Il apparait que les chances des équipes casablancaises sont plus grandes pour s’adjuger ce titre « éphémère » de champion d’automne.

*la récente confrontation en Coupe du trône : la dernière confrontation en demi-finale de la coupe du Trône en 2012 a vu les hommes de Fakhir l’emporter sur ceux de Zaki. (3 à 1). LE Wac , mauvais perdant, y a vu un « hold up » au motif que le penalty sifflé du reste fort justement par le référé Tiazzi à quelques minutes de la fin du temps réglementaire ,a servi les desseins des Verts. Durant les prolongations, ces derniers n’ont fait qu’une bouchée d’un Wac désappointé et manquant visiblement de fraicheur physique. Cette défaite n’a pas été oubliée par les rouges qui feront les bouchées doubles pour obtenir leur vengeance. Quant aux rajaouis, ils voudront de leur coté confirmer leur suprématie en Botola. Ils en ont les moyens.

*les recrutements importants effectués par les 2 équipes : Le mercato estival du Raja a été soigneusement préparé et exécuté par le duo Boudrika-Fakhir. De bons joueurs ont été recrutés ou promu sen équipe seniors. Le Raja a, au prix de grands sacrifices, maintenu dans ses rangs le gardien EL Askri et ramené des joueurs d’expérience tels que Boukhriss, Karouchy, Chtibi, Bourazouk, Dine Jilani, Mabede, Kouchane, Dardouri , Kachani.Rahmani. Hachimi. Il a vu revenir Yajour et Moutouali. Il a confirmé ses jeunes de l’équipe des Espoirs tels que Chibi , Lahyane , Saadani et surtout du prodige Hafidi. Il a vu malheureusement partir Belmaalem vers le club Baniyas SC.

Tous ces éléments s’ajoutent à ceux formant l’ossature du club en l’occurrence Salhi, Oulhaj Erbate, Soulaimani, Kokou, El Had.

Le Raja a par ailleurs prêté au Chabab Rif d’AlHoceima jusqu’à la fin de saison, les joueurs Wakili, Bassour et Diop. C’est dire que Fakher a l’intention de compléter l’effectif par au moins 2 autres joueurs !!! Tout cela en prévision d’une Botola qui sera dure et difficile en raison des nombreux prétendants et également des compétitions de la coupe arabe des clubs.

Pour le Wac, le mercato estival a été pensé et exécuté par leur Président parfois après avis de l’entraineur espagnol Benito Floro, remercié pour faiblesse des résultats. Il est remplacé en octobre 2012 par Badou Zaki après que ce dernier ait perdu tout espoir de devenir sélectionneur national.

Au mercato estival, le Wac a vu le retour de la coqueluche des rouges, Fabrice Ondama, d’Omar Nejdi après une expérience mouvementée en Egypte et surtout le recrutement de Bakané Koné. Ces recrutements et d’autres encore n’étant pas été toujours du goût de Zaki, le Wac devra s’activer encore plus au mercato d’hiver pour « renforcer » son effectif. Le Wac a perdu aussi un gardien prometteur, Bonou, parti tenter sa chance à l’Athlético de Madrid

*un certain nombre de joueurs ont évolué de part et d’autre : Plusieurs joueurs ayant été formés ou ayant évolué au Raja jouent actuellement au Wac et voudront marquer de leurs empreintes cette rencontre et se distinguer comme c’était le cas de Mohcine Yajour, joueur du Raja, qui a été l’auteur de buts décisifs avec le Wac contre son club d’origine. S’il n’existe pas à l’heure actuelle de joueurs wydadis chez les Verts, il en est autrement chez les Rouges où n’évoluent pas moins de 4 joueurs : l’arrière Hicham El Amrani Idrissi, l’ancienne coqueluche des Verts, Omar Najdi, le caractériel Said Fettah et le jeune Anas Asbahi qui a changé de couleur cette saison.

*les 2 techniciens sont des nationaux et de surcroit des joueurs de leur club : Que ce soit Badou Zaki ou M’Hamed Fakhir, les 2 coachs ont porté les couleurs respectives du Wac et du Raja. Si Fakhir n’a jamais changé de club en tant que joueur puisqu’il a évolué dès son jeune âge au Raja il en est autrement de Zaki qui a vu sa carrière se développer de Salé au Wac et à Majorque et c’est dans les Baléares et avec l’équipe nationale qu’il a connu ses moments de gloire en tant que gardien. Les 2 coachs ont dirigé l’équipe nationale.

*L’enjeu est plus important en raison de la qualification au mondial des clubs. Pour la saison footballistique 2012/2013, le titre de la Botola équivaut à une place de mondialiste dans la compétition qui va réunir en décembre 2013, pour la première fois au

Cette compétition de football créée en 2000 s'adresse aux clubs de football masculin, organisés par la fédération internationale de football association (FIFA). Outre le club champion du pays hôte du tournoi, les clubs champions continentaux des six confédérations de football participent à la compétition. Il s'agit des vainqueurs de la Ligue des champions de l'UEFA, de la Copa Libertadores, de la Ligue des champions de la CAF, de la Ligue des champions de l'AFC, de la Ligue des champions de la CONCACAF et de la Ligue des champions de l'OFC.

VI- L’arbitrage : A un moment où on décrit de toutes parts, parfois à raison, le corps arbitral, le mode de désignation des arbitres, certaines décisions des référés, il importe que le trio choisi par la direction concernée de la FRMF pour diriger ce derby soit expérimenté, en bonne condition physique, courageux et bon communicateur. Il importe également qu’il ne siffle pas n’importe quoi pour ne pas gâcher le spectacle.

VII- La billetterie :

Les responsables rajaouis ont décidé de mettre en vente à partir du lundi 10 décembre, 46 100 billets répartis ainsi qu’il suit :

-36 000 places- gradins. Prix : 50DH

-10 000 places –Tribunes couvertes .Prix : 100DH

-100 places – Tribune d’honneur. Prix : 400DH

L’augmentation des prix est dictée par la faiblesse des recettes des rencontres précédentes notamment celles du match Raja-Ock qui n’ont pas dépassé, après couverture des frais, la modique somme de 1800 DH

Les points de vente sont les suivants :

-Complexe Mohamed V. Guichets entrées 14 et 16,

-Chez Kébir Près du cinéma Zahra, Derb Soltane

-Chez Jdidi sport 41 rue Marrakech Ancienne Médina

-Chez Manolo. Sidi Bernoussi

-Chez Hariri, Bd du 10 mars Sidi Othmane

- Chez Zerrai, café chihab Sbata

-Snack Meridiana Oulfa

VIII- L’appel au public : Nul besoin d’inviter les rajaouis à être nombreux .Ils le seront. Nul besoin de leur rappeler qu’ils doivent encourager leur équipe jusqu’au sifflet final .Ils le savent. Nul besoin de leur demander d’être courtois, de respecter les autres, ils s’efforceront de le faire. Sachez en plus que le prix du ticket que vous allez payer ira dans les caisses de votre équipe préférée car c’est le RAJA qui reçoit. Une victoire Inchallah. VIVE LE RAJA

 
© 1997-2013 DimaDimaRaja.com - Tous droits réservés.
Plan du Site